Steve Cavanagh, Treize

Rachel et Bobby Solomon étaient le couple le plus glamour d’Hollywood. Ils avaient le monde à leurs pieds. Mais Rachel est morte, l’arrière du crâne fracassé, et Robert se tient aujourd’hui dans le box des accusés. C’est le procès médiatique du siècle et la défense exige qu’Eddie Flynn se charge du dossier. Tout indique de Robert est coupable et pourtant. Dès le début du procès, une série d’événements inquiétants fait germer le doute dans l’esprit de l’ancien escroc reconverti au barreau. Et si Robert Solomon n’était pas le seul acteur de ce procès ? Le tueur peut-il assister à l’audience ? Pire, se peut-il qu’il fasse partie du jury ?

 

Merci aux éditions Bragelonne et à Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce thriller.

Treize est un thriller judiciaire. On suit Eddie Flynn, avocat et ancien escroc, qui tente de défendre Bobby Solomon, un jeune acteur montant accusé d’avoir assassiné sa femme et l’amant de celle-ci. On suit véritablement tout le procès, de la sélection des jurés, au verdict. Et c’est dans les jurés que se cache le véritable coupable. C’est un procès ultra médiatisé, au vu du tueur présumé et de la victime. On a une alternance de point de vue entre les différents protagonistes, y compris le tueur.

Ce livre mélange à la fois le procès, et l’enquête, car Flynn va s’échiner à prouver l’innocence de son client.

Certaines choses étaient assez prévisibles, comme l’ultime secret de Bobby, mais d’autres ont véritablement été des surprises, telle la véritable identité de tueur. Cavanagh a réussi à créer un personnage de meurtrier absolument fabuleux. On essaie de comprendre les rouages de son esprit, la manière dont il fonctionne, et on en apprend un peu plus sur lui au fil du récit.

Je n’avais pas lu les deux précédentes aventures d’Eddie Flynn, mais ce n’est pas grave, ce n’est pas un prérequis pour comprendre cette histoire.

En somme un bon thriller, qui nous réserve des surprises et dont on ne voit pas passer les pages.

Note : 3,8/5

Publicités

2 commentaires sur “Steve Cavanagh, Treize

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :